<<  Juin 2019  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
       1  2
  3  4  5  6  7  8  9
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Coordonnées
92, rue du Maréchal Foch
45370 Cléry-Saint-André
Tél : 02 38 45 19 46
Fax : 02 38 45 91 96
ccvaldardoux@wanadoo.fr


Horaires d'ouverture :
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30
et de 13h30 à 17h00



Connexion intranet


 

Recommander Imprimer

Le bois mort


Les champignons

De très nombreuses espèces sont observées sur l'ensemble du site, surtout dans la forêt alluviale. Certains champignons sont liés à une espèce végégale, vivant en symbiose avec cette espèce ou parfois en parasite.
La présence de bois mort est favorable aux champignons sapropytes*.
Agrocybe cylindracea, Pholiota populnea, Lactarius controversus et Tricholoma populinum sont liés au peuplier noir, Pleurotus cornucopiae a été observé sur l'Orme lisse.
D'autres sont des parasites comme Fomes fomentarius et Laetiporus sulfureus ou des saprophytes du bois mort comme Armillaria mellea, Trametes versicolor ou Stereum hirsutum.

*du grec saphros : décomposé et phuton : plante. Un organisme est dit saprophyte s'il est capable de se nourrir de matière organique non-vivante, par l'intermédiaire d'une membrane.
 

Les bryophytes*

Les bryophytes colonisent différents supports tels que les troncs d'arbres, les sols vaseux ou limoneux, les pelouses sèches ou humides. La majorité des espèces rencontrées sont corticoles** et liées aux vieux arbres comme Orthotrichum rivulare et Amblistegium serpens, d'autres sont terricoles*** et se développent aussi bine dans les sources que dans la Loire.
 
*Parmi les plantes actuelles, les bryophytes sont celles qui ont conservé le plus de caractères des premières plantes ayant colonisé la terre ferme.
**Les espèces animales ou végétales qui vivent sur ou sous l'écorce des arbres sont dites corticoles.
**
*Se dit d'une espèce vivant dans la terre.

Les boisements alluviaux

Dans ces milieux, la diversité est exceptionnelle : le nombre d'espèces ligneuses, arbres, arbustes et lianes est très élevé et toutes les classes d'âges sont représentées. Certaines espèces rares comme l'orme lisse peuvent s'y développer. Le volume de bois mort est important et est un bon indicateur de la naturalité de la ripisylve. De nombreuses espèces en déclin y sont présentes : oiseaux cavicoles comme le pigeon colombin, champignons saprophytes, chauves-souris, insectes.
Retour

Communauté de communes du Val d'Ardoux
  Contact - Mentions légales
Création Site Internet Orléans/Tours : Altaïsweb.