<<  Janvier 2019  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
   1  2  3  4  5  6
  7  8  910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Coordonnées
92, rue du Maréchal Foch
45370 Cléry-Saint-André
Tél : 02 38 45 19 46
Fax : 02 38 45 91 96
ccvaldardoux@wanadoo.fr


Horaires d'ouverture :
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30
et de 13h30 à 17h00



Connexion intranet


 

Recommander Imprimer

La Loire

Deux cours d’eau façonnent le paysage aux alentours du "sentier de découverte des Isles" : la Loire et un de ses affluents, le Loiret. Le confluent se trouve au coeur de la réserve naturelle de Saint Mesmin, à la Pointe de Courpain. Un ruisseau au cours intermittent, le Rollin, d’une longueur d’environ 3 km, se jette dans la Loire à Saint-Ay, au niveau de l’île de Mareau.

 

Au fil de la Loire

Avec une longueur de 1013 km, la Loire est le plus long fleuve ayant la totalité de son cours en France.  
Son bassin de 115 120 km² occupe plus d’un cinquième du territoire national. La Loire prend sa source en Ardèche, dans le Vivarais, au pied du Mont Gerbier-de-Jonc à une altitude de 1 408 m. Elle se dirige d’abord vers le nord, traversant une partie du Massif central par une alternance de gorges et de plaines (bassin du Puy, du Forez, plaine de Roanne), puis double son débit en recevant à l’aval de Nevers les eaux de son principal affluent, l’Allier.
La Loire s’incurve ensuite vers l’ouest, décrivant une vaste boucle dont Orléans constitue le sommet, à quelques kilomètres de la réserve naturelle de Saint-Mesmin. La superficie du bassin versant est alors de 36 970 km². Au niveau de la réserve naturelle, le lit mineur a une largeur avoisinant les 300 mètres.


Débits de la Loire

La Loire présente des fluctuations saisonnières de débit bien marquées. Les hautes eaux se déroulent en hiver et au tout début du printemps, et se caractérisent par des débits mensuels moyens à leur maximum de janvier à mars inclus. A partir du mois d'avril, le débit moyen diminue progressivement jusqu'aux basses eaux d'été qui ont lieu de juin à octobre, entraînant une baisse du débit mensuel moyen jusqu'au plancher de 96 m³/s au mois d'août. Ces moyennes mensuelles cachent cependant des fluctuations très prononcées sur de courtes périodes ou selon les années. Ces irrégularités de débits permettent au fleuve de conserver une dynamique très marquée.
 

Les crues historiques de la Loire

Les aménagemenents du lit de la Loire au XIXe siècle

Qualité : une eau marquée par la proximité de la ville

La flore de la Loire

Des espèces et des milieux variés

La flore des grèves

La flore de la magnocariçaie

 

Retour
 
Communauté de communes du Val d'Ardoux
  Contact - Mentions légales
Création Site Internet Orléans/Tours : Altaïsweb.