Le castor

 

Les mammifères de la Réserve Naturelle



Le Castor d'Europe est bien présent sur le site depuis 1983. Des indices de présence sont visibles sur l'ensemble de la réserve, y compris sur les berges du Loiret et occasionnellement de la Pie (affluent du Loiret à Saint Hilaire Saint Mesmin). L'espèce est apparue sur le site au cours de l'automne 1983. Au moins trois familles sont installées sur le site, une au niveau de l'île de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin et probablement deux au niveau de l'île de Mareau. De nombreux terriers-huttes sont utilisés plus ou moins régulièrement. Les jeunes boisements de saules et de peupliers arbustifs qui colonisent les grèves sont des milieux préférentiels de nourrissage pour le castor.

Les chiroptères, plus communément appelés chauves-souris, sont bien représentés avec 13 espèces.
La Belette et l'Ecureuil roux sont régulièrement observés. La Martre laisse de très nombreux indices à Courpain. Beaucoup plus discret, le Putois fréquente régulièrement les rives de la Loire. La Loutre recolonise une grande partie du bassin de la Loire, confirmant sa reconquête après des décennies d'absence. Les habitats naturels de la réserve pourraient parfaitement lui convenir mais elle n'y a pas encore été observée.






 ► Découvrez le Castor d'Europe : ses habitudes, ce qu'il mange, comment le repérer.

La prise en compte du Castor en Loire
 
 
Retour